Arlene Fels helps empower individuals with disabilities

By Gail Small, Chief Executive Officer

Arlene Fels and Gail Small

Arlene Fels and Gail Small

Diagnosed from birth with cerebral palsy, Arlene Fels has led a meaningful and enriching life despite her disability. In fact the way she has led her life would probably put many of us to shame. Arlene worked as a teacher’s aid in a nursery school for 10 years and then as a clerical worker at JVS (Jewish Vocational Services) for 19 years until her retirement in 1999. A number of us who were working in the building at that time probably remember greeting Arlene in the halls and her sunny, upbeat disposition.

Arlene has gained the respect and admiration of so many people because of her determination not to let anything get in the way of what she wants to accomplish for herself. Since Arlene’s retirement she has devoted herself to helping others by giving back to organizations that helped her. Organizations such as the JGH, Miriam Home, the Mackay Rehabilitation Centre, CJCS and yes – Ometz.

Arlene’s 5-year gift to Ometz is allowing us to provide a subsidized work experience for an individual living with a disability. We are using this subsidy to encourage an employer to hire an individual living with a disability who is having difficulty finding a job. The placement could be either within Ometz, our Federation system or in a private company.

We have unveiled a plaque in her honor, as our appreciation for the important contribution that she is making to our community. Thank you, Arlene!

Arlene Fels aide à renforcer l’autonomie des personnes vivant avec un handicap

Par Gail Small, Chef de la direction

Arlene Fels et Gail Small

Arlene Fels et Gail Small

Diagnostiquée dès la naissance avec une paralysie cérébrale, Arlene Fels a mené une vie significative et enrichissante malgré son handicap. En fait, la façon dont elle a mené sa vie rendrait probablement beaucoup d’entre nous honteux. Arlene a travaillé comme aide-enseignante dans une école maternelle pendant 10 ans, puis comme employée de bureau à JVS (Services professionnels juifs) durant 19 ans, jusqu’à sa retraite en 1999. Nombre d’entre nous qui travaillions dans l’édifice à ce moment se souviennent probablement d’Arlene saluant dans les couloirs et son caractère heureux et optimiste.

Arlene a gagné le respect et l’admiration de tant de personnes en raison de sa détermination à ne pas laisser quoi que ce soit l’empêcher d’accomplir ce qu’elle souhaitait. Depuis sa retraite, Arlene se consacre à aider les autres en redonnant aux organisations qui l’ont aidée. Des organisations telles que l’Hôpital juif (JGH), Miriam Home, le Centre de réadaptation Mackay, CJCA et oui, aussi l’Agence Ometz.

Le don d’Arlene à l’Agence Ometz d’une durée de 5 ans nous permet d’offrir une expérience de travail subventionnée à une personne qui vit avec un handicap. Nous utilisons cette subvention pour encourager un employeur à embaucher une personne vivant avec un handicap et qui éprouve des difficultés à trouver un emploi. Le placement peut être soit dans l’Agence Ometz, au sein de notre Fédération ou dans une entreprise privée.

Nous avons dévoilé une plaque en son honneur, afin de montrer notre reconnaissance pour l’importante contribution qu’elle apporte à notre communauté. Merci, Arlene!

Music in Recovery

By Marcie Klein, Manager, Mental Health Support Services

The Glee Club performing at our annual Hanukkah celebration.

The Glee Club performing at our annual Hanukkah celebration.

As a result of a new partnership between the Ometz and Cummings Center mental health support services departments, and thanks to a generous grant from the Montreal Walks for Mental Health Foundation, our clients now have the opportunity to participate in our Glee Club, a combination choir and performance group meeting weekly to create music together. Participants are all adults living with mental illness who are connected to both agencies’ mental health support departments.

Music has long been used in many settings to help people manage symptoms of mental illness and generally to promote mental health and well-being. We now know it can be an extremely important tool in mental health recovery. Music therapy within the context of a Glee Club program uses music to achieve non-musical goals such as building self-esteem and confidence, encouraging team work and social skills, and managing symptoms through the distraction and focus of the music.

Our Glee Club, led by music therapist Victoria McNeill, started meeting last month and has already learned and rehearsed several songs together which they performed at our annual Hanukkah party this week to a reaction of thunderous applause from the crowd!

We are looking forward to many more exciting performances coming soon from our Glee Club and to welcoming new club participants who wish to discover the magic of music in mental health recovery.

La musique dans le rétablissement

Par Marcie Klein, Chef de service, Soutien en santé mentale

Le Glee Club lors d'une prestation à notre célébration pour Hanoukka.

Le Glee Club lors d’une prestation à notre célébration pour Hanoukka.

Résultant d’un nouveau partenariat entre les services de soutien en santé mentale de l’Agence Ometz et du Centre Cummings, et grâce à une généreuse subvention de la Fondation MONTRÉAL MARCHE pour la santé mentale, nos clients ont maintenant la possibilité de participer à notre Glee Club. Il combine chorale et représentation et se réunit chaque semaine de créer de la musique ensemble. Les participants sont tous les adultes vivant avec une maladie mentale qui sont en relation avec les départements de soutien en santé mentale de ces deux agences.

Depuis longtemps la musique a été utilisée pour aider les gens à gérer les symptômes de la maladie mentale et, de façon générale, pour promouvoir la santé mentale et le bien-être. Nous savons maintenant qu’elle peut être un outil extrêmement important dans le rétablissement en santé mentale. La musicothérapie, dans le cadre d’un programme Glee Club, utilise la musique pour atteindre les objectifs de non musicaux tels que renforcer l’estime de soi et la confiance, encourager le travail d’équipe et les compétences sociales, ainsi que la gestion de symptômes grâce au divertissement et à la concentration sur de la musique.

Notre Glee Club, dirigé par musicothérapeute Victoria McNeill, a commencé à se rencontrer le mois dernier. Les participants ont déjà appris et répété plusieurs chansons ensemble et, lors de notre fête annuelle de Hanoukka, ils ont présenté un spectacle qui a provoqué un tonnerre d’applaudissements du public!

Nous attendons avec impatience les prochaines représentations de notre Glee Club et aussi d’y accueillir de nouveaux participants qui souhaitent découvrir la magie de la musique dans le rétablissement en santé mentale.

Arlene Fels shares her story

Arlene Fels

Arlene Fels

Arlene Fels was born with a disability that could have prevented her from obtaining meaningful work. Her perseverance and positive attitude towards life led her to JVS, where she was employed for 19 years. Arlene has since retired, and she is now involved with creating and funding a program at Ometz called “The Arlene Fels Work Experience”, which helps individuals living with disabilities find jobs. Through her donation, Arlene has enabled us to provide work subsidies in order to incentivize employers to hire someone with a disability.

We interviewed Arlene about her time at Ometz (formerly Jewish Vocational Services) and why she decided to give back to Ometz in such an impactful way.

“I started working as a volunteer at Jewish Vocational Services in 1980, where I helped with filing and sometimes helping the receptionist find the files of JVS clients. I liked it a lot and was very happy, so JVS hired me. I worked at JVS from 1980-1999.

My parents were so proud of me for having that job. When I retired, I felt a little bit sad to leave but also happy because of what I had accomplished. Now, my family is gone and I’m the only one left, so having the connection to Ometz is very important to me.

I feel personally that Ometz is important because it gives people the opportunity to find jobs, like they helped me find a job. The most important thing was that I loved the people that worked with me, and I hope others can get that opportunity as well.”

Arlene Fels partage son histoire

Arlene Fels

Arlene Fels

Arlene Fels est née avec un handicap qui aurait pu l’empêcher d’obtenir un travail enrichissant. Sa persévérance et son attitude positive envers la vie l’ont conduite à JVS, où elle a travaillé pendant 19 ans. Arlene a depuis pris sa retraite, et elle est maintenant impliquée dans la création et le financement d’un programme de l’Agence Ometz appelé «L’expérience de travail Arlene Fels» qui aide les personnes vivant avec un handicap à trouver un emploi. Grâce à ce don, Arlene nous a permis de fournir des subventions salariales afin d’inciter des employeurs à embaucher une personne handicapée.

Nous avons interviewé Arlene sur le temps qu’elle a passé à l’Agence Ometz (anciennement Jewish Vocational Services) et pourquoi elle a décidé de redonner avec un tel impact à l’Agence Ometz.

«J’ai commencé à travailler en tant que bénévole avec Jewish Vocational Services en 1980. J’aidais au classement et, parfois aussi, la réceptionniste pour trouver des dossiers de clients. J’ai beaucoup aimé mon expérience et j’étais très heureuse, c’est alors que JVS m’a embauchée. J’y ai travaillé de 1980 à 1999.

Mes parents étaient tellement fiers de moi pour avoir obtenu ce travail. Lorsque j’ai pris ma retraite, je me suis sentie un peu triste et en même temps heureuse de ce que j’avais accompli. Maintenant, ma famille est partie et je reste seule, alors, avoir une connexion avec l’Agence Ometz est très important pour moi.

Mon sentiment est que l’Agence Ometz est importante, car elle donne aux gens la possibilité de trouver un emploi, comme elle m’a aidé à trouver un emploi. La chose la plus importante était que j’aimais les personnes qui travaillaient avec moi. Alors j’espère que d’autres auront aussi cette opportunité. »

Engaging Young Adults to Help Kids Shine

Kylie Huberman

Kylie Huberman

By Kylie Huberman, A Chance to Shine Young Adults Committee Chair

I first came into contact with Ometz through Concordia University. I was a student studying Human Relations as my major and Human Rights as my minor. In order to graduate, I had to partake in a fieldwork practice experience. In my final year of school, an Ometz employee came into my classroom to talk about the organization. Specifically, she was recruiting someone to come in and implement their fieldwork practice at the Ometz Jr MYP program. The JR MYP afterschool program engages children to succeed by providing them academic and social support. The children are supported by volunteers, who act as mentors over the course of the year. I knew that my partner and I would not only benefit from this because it was within our Jewish community, but we would be able to implement a program that would impact the lives of these children. I am so thankful for this opportunity because it led me to apply to a position within Ometz.
When I got the job as fundraising intern, my title changed to the A Chance to Shine Chair of the Young Adult Committee. Every year, Ometz has an annual gala raising hundreds of thousands of dollars for the child services and programs that the organization provides. My employers were very open to starting a new initiative called the Shine Afterparty. We decided to create this initiative in order to engage the 18-30 age cohort of our Jewish community. I started as an intern once a week throughout the year and I got hired as a summer student so that I can work on the party full-time.
Because I was organizing the Afterparty, inevitably my proudest moment was seeing the outcome, on the night of the event. The A Chance to Shine gala was so well put together and the Shine Afterparty was a huge success. There were over 100 guests who attended the Shine Afterparty. I received so much support from the Ometz staff as well as the committee members. I could not have asked for a more fulfilling experience. I knew that the evening would be successful, if I could be confident that one guest felt inspired. The goal of the Afterparty is to create future ambassadors within Ometz and the community. Not only did people feel inspired, but I’ve received an overwhelming response from the attended guests.
Ometz is truly a special organization. What is unique about the organization is that they are open-minded to new programs and opportunities. Ometz will continue to prosper and will only grow to support more members of our community. There is still so much about Ometz that I have yet to learn. Although I will be leaving to Israel for a year to study a Master’s in Nonprofit Management and Leadership, I know that my time at Ometz is not over.

Explorer les joyaux de Montréal!

Visite guidée de Montréal organisée par l'Agence Ometz

Visite guidée de Montréal organisée par l’équipe des Services d’immigration de l’Agence Ometz

Le 21 juin dernier, 25 nouveaux arrivants ont participé à une visite guidée de Montréal organisée par notre équipe des Services d’Immigration pour explorer notre ville si riche en histoire.

La journée a débuté à la synagogue Temple Solomon, située à l’intersection des rues Clark et Bagg. Établie en 1921, cette synagogue est la plus ancienne de tout le Québec à être encore en activité, et elle est classée comme site patrimonial par le ministère de la Culture du Québec et par la ville de Montréal. La visite c’est poursuivi avec les incontournables de notre ville : le Vieux-Port, le parc du Mont-Royal, le stade olympique et l’oratoire Saint-Joseph.

Tout au long de cette belle journée, nos participants étaient émerveillés par la richesse culturelle de Montréal et par la beauté des monuments. Les participants ont formé un groupe uni et nombre d’entre eux ont commencé à se parler, poursuivant leurs discussions animées dans le bus qui les transportait vers chaque lieu.Compte tenu de tous les commentaires positifs reçus à l’issue de cette activité, ce fut un franc succès!

 

Depuis plus de 85 ans, l’Agence Ometz accompagne les nouveaux arrivants dans leur installation au Canada. Notre équipe travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion du Québec. Pour en savoir plus, veuillez contacter les Services d’Immigration de l’Agence Ometz au 514-342-0000, ou visitez www.ometz.ca

New Best Practices in Inclusive Employment

Alyssa Lautman, Ometz

Alyssa Lautman, Ometz

Recently, two staff members from Ometz Supported Employment Services had the opportunity to attend conferences to stay abreast of the new and best practices and in the field of Supported Employment.

Edina Markovitz attended The Canadian Association for Supported Employment (CASE)’s 20th Annual National Supported Employment Conference in Victoria, whose theme was “Inclusive Employment: The New Workplace Culture”. A few highlights from the informative and skill building sessions included tapping into the potential of persons with intellectual disabilities and autism spectrum disorders, business community engagement, mentorship and embedding best practices in employment services.

Alyssa Lautman attended the Association of People Supporting Employment First (APSE)’s 26th Annual National Conference in Philadelphia which brought together 1000 attendees from around the world. Breakout sessions focused on state of the art practices in supported and integrated employment related to the transition from school to work, mental health, autism, organizational change and job development.

To learn more about inclusive hiring practices and how it can impact positively your company, please contact Ometz Supported Employment Services at 514-342-0000 ext 3377 or visit www.ometz.ca

Encourager les pratiques d’embauche inclusives

(de gauche à droite) Leslie Perez du programme de leadership YAD de la Fédération CJA, Mark Wafer, Edina Markovitz, Chef de service - Intégration en emploi de l'Agence Ometz, Celia Cohen du programme de leadership YAD de la Fédération CJA, et Howard Berger, Directeur général de l'Atelier JEM

(de gauche à droite) Leslie Perez du programme de leadership YAD de la Fédération CJA, Mark Wafer, Edina Markovitz, Chef de service – Intégration en emploi de l’Agence Ometz, Celia Cohen du programme de leadership YAD de la Fédération CJA, et Howard Berger, Directeur général de l’Atelier JEM

Par Edina Markovitz, Chef de service – Intégration en emploi

Mark Wafer est une source d’inspiration. Comme fervent défenseur des pratiques d’embauche inclusives et membre du Groupe de travail spécial sur les «Possibilités d’emploi des personnes handicapées» de 2012, du gouvernement du Canada, M. Wafer passe beaucoup de temps à voyager et à présenter des conférences qui ont pour but d’éduquer et de dissiper les mythes selon lesquels l’embauche de personnes handicapées est difficile ou problématique.

Le 16 avril 2015, en collaboration avec l’Agence Ometz et le programme de leadership YAD de la Fédération CJA, l’Atelier JEM Inc. a eu le plaisir d’accueillir M. Wafer pour une visite des installations. Pendant la visite, M. Wafer a déclaré être impressionné par le fait que les employés de l’Atelier JEM Inc. soient des salariés à taux horaire qui bénéficient également d’un soutien psychosocial et d’activités culturelles sur place.

M. Wafer a une expérience personnelle et professionnelle de l’emploi avec handicap. Né avec seulement 20 % de capacité auditive, M. Wafer a été confronté à ses propres défis en grandissant. Maintenant propriétaire de six franchises Tim Horton à Toronto, M. Wafer mène par l’exemple en s’assurant que ses restaurants appliquent des pratiques d’embauche inclusives. Au cours des 20 dernières années, il a embauché 112 personnes avec handicaps variés pour des postes de débutants autant que pour des postes dans le domaine logistique, dans la production et la gestion. Il a actuellement 225 employés, dont 46 ont un handicap.

Lors de sa visite, il a partagé des arguments convaincants selon lesquels les entreprises ne peuvent que profiter en embauchant des personnes handicapées; y compris la fidélisation croissante envers l’entreprise, le roulement réduit du personnel et la productivité accrue des employés.

Le rapport «Réformer les ententes sur le marché du travail pour les personnes handicapées» du gouvernement du Canada, auquel M. Wafer a participé, mentionne qu’il y a environ 795 000 Canadiens handicapés en âge de travailler qui ne travaillent pas présentement, mais dont le handicap ne les empêche pas d’occuper un emploi. Tandis que notre population vieillit et que les taux d’invalidité augmentent, nous ne pouvons pas nous permettre d’exclure de la main-d’œuvre ce groupe d’adultes en âge de travailler.

Le rapport indique que trouver les bons partenaires communautaires, en particulier les organisations avec un service spécialisé en matière d’emploi pour les personnes handicapées, constitue un facteur clé pour une stratégie de recrutement réussie des personnes handicapées. Financé par Emploi Québec, les Services d’emploi assisté de l’Agence Ometz sont là pour ça.

Pour en savoir plus sur les pratiques d’embauche inclusives et leur influence possible sur votre entreprise, veuillez contacter les Services d’emploi assisté de l’Agence Ometz au 514-342-0000 poste 3377, ou visitez www.ometz.ca