Cocktails with the Mayor of Montreal

On the evening of February 8, the employment team at Ometz along with the Jewish Chamber of Commerce, hosted the ever popular networking event, Cocktails and Conversations at the Gelber Conference Centre. The special keynote speaker for this year’s event, was the Honourable Denis Coderre, Mayor of Montreal, who spoke about the recent economic mission he led to Israel and the West Bank.

Geared specifically towards employers, Cocktails and Conversation is a prime venue to network and set up interviews with up to 25 job-ready candidates interviewed and screened by the employment specialists at Ometz. Prospective job seekers are given 60 seconds to promote their skills and experience to a roomful of hiring companies. Held as a 5 à 7, Cocktails and Conversation is a great opportunity for local business community leaders to contribute significantly to the growth of the job market and talent retention in Montreal.

Since it first began almost twenty five years ago, Cocktails and Conversation has helped more than 1,400 candidates secure jobs in Montreal. It has also featured high-profile keynote speakers such as former Quebec Premier Lucien Bouchard, President of ALDO Group International Norman Jaskolka, digital marketing guru Mitch Joel, then MP and now Prime Minister Justin Trudeau and Astral Radio Brand director, Mark Bergman.

To learn more, visit http://www.ometz.ca/employment/employers/cocktails++conversation/

Cocktail avec le Maire de Montréal

Le 8 février dernier, au Centre de Conférence Gelber, l’équipe des Services d’emploi de l’Agence Ometz et la Chambre de commerce juive ont animé de concert un événement toujours aussi populaire pour créer des contacts, la soirée Cocktail et conversation. Cette année, le conférencier d’honneur était l’honorable Denis Coderre, Maire de Montréal, qui a parlé de la mission économique qu’il a récemment effectuée en Israël et en Cisjordanie.

S’adressant spécifiquement aux employeurs, la soirée Cocktail et conversation est le lieu idéal pour prendre contact et organiser des entrevues avec plus de 25 candidats prêts à s’intégrer dans le monde du travail. Ils ont été préalablement rencontrés et sélectionnés par l’équipe spécialisée en emploi de l’Agence Ometz. Chaque candidat dispose de 60 secondes pour faire la promotion de ses compétences et de son expérience devant une salle remplie de représentants d’entreprises qui recrutent. Organisée sous forme de 5 à 7, la soirée Cocktail et Conversation est une formidable occasion pour les chefs de file de la communauté d’affaires locale de contribuer de manière significative à l’essor du marché de l’emploi de Montréal et à la rétention de ses talents.

Depuis près de 25 ans, les soirées Cocktail et conversation ont aidé plus de 1 400 candidats à décrocher un emploi à Montréal. Ces soirées sont l’occasion d’assister à des conférences de haut vol données par des personnalités de premier plan comme l’ancien premier ministre du Québec Lucien Bouchard, le président du groupe ALDO International Norman Jaskolka, le gourou du marketing numérique Mitch Joel, l’ancien député et actuel premier ministre du Canada l’honorable Justin Trudeau, et le directeur de marque d’Astral Media Radio, Mark Bergman.

Pour en savoir plus : http://www.ometz.ca/emploi/employeurs/cocktails+et+conversation/?langID=2

A PME Success Story: Catching Up with Praktice Health

Now in its 16th year, ProMontreal Entrepreneurs (PME) is a social business model created to help young Jewish entrepreneurs build and strengthen their business roots in Montreal. The program provides guidance and support on how to launch a start-up, and helps established businesses through a mentorship program and coaching. Co-founded by Stephen Bronfman and Jimmy Alexander, they are both still actively involved with helping young entrepreneurs achieve their goals and aspirations of starting a business. Through the PME fund, aspiring entrepreneurs between the ages of 18-40 can access start-up capital of up to $50,000 and to date, PME has helped launch 67 new business, created approximately 450 jobs with a combined approximate revenue of $35 million..

We recently caught up with Michael Moszberg, CEO and co-founder of Praktice Health, a health and wellness app designed for businesses. Michael received PME funding in 2014 and since then has been on a mission to help “improve team building, and create healthy employees.” He shares some very valuable insight based on his experience and offers advice on where Montreal entrepreneurs can find the help that best fits their needs.

Q: What sparked the idea to start Praktice Health?

A: Through Praktice Health we started to talk to HR managers about corporate wellness activities. What we discovered was that HR managers were looking for variety and modern solutions, nothing was available to them. We went around to see what the most engaging activity possible was. The real problem was that there was low engagement in wellness activities. There were no alternatives for HR managers to put in a wellness activity.

Q: How were you able to differentiate yourself from other fitness programs and apps offered?

A: There is a lot available for consumers but there is nothing available for businesses. A lot of the features that businesses need is the planning, the communications, the administration, the analytics, the surveys, the photos. It also needs to be private and secure. When you get bigger businesses they want more analytics based on department. Nothing like that is available to the corporate environment. What is available is expensive, 12-month corporate agreements. These are programs that take up the entire wellness budget. Then you have consumer apps that are not private secure, or have HR features.

Q: What’s your opinion about being an entrepreneur in Montreal?

A: I believe that Montreal is a fantastic place to start and build a company. Because of the low wages, talent, and tax credit. To start a company in Montreal is fantastic. It’s hard to sell into the Montreal market though. For example, In Israel you have lots of resources for start-ups, but you don’t see many companies that are going to sell in Israel. Montreal is a fantastic place to build, but plan to sell globally.

Q: How has PME helped you and your business?

A: PME truly does support the entrepreneur. They really do invest time and effort in every single one of the companies to succeed. This is some great practical advice from someone who started their business in Montreal. Montreal has some great resources available to you. You have to know which ones are right for you at your current stage of business development.

ProMontreal Entrepreneurs program offers a number of distinct services to support the young entrepreneur. To learn more, visit http://www.promontrealentrepreneurs.org/

ProMontreal Entrepreneurs et la réussite : l’histoire de Praktice Health

Lancé il y a 16 ans, ProMontreal Entrepreneurs (PME) est un modèle d’entreprise sociale créé pour aider les jeunes entrepreneurs juifs à bâtir et à renforcer leurs bases d’affaires à Montréal. Le Programme fournit des conseils et du soutien pour démarrer une start-up, et aide les entreprises déjà établies par le biais d’un Programme de mentorat et d’accompagnement. Les cofondateurs de ce Programme, Stephen Bronfman et Jimmy Alexander, sont tous deux activement impliqués auprès des jeunes entrepreneurs pour les aider à atteindre leurs objectifs et à concrétiser leurs aspirations à démarrer une entreprise. Le Fonds PME permet aux aspirants-entrepreneurs de 18 à 40 ans d’avoir accès à un capital de départ pouvant atteindre jusqu’à 50,000 $. À ce jour, le Fonds a contribué au lancement de 67 nouvelles entreprises, a permis la création d’environ 450 emplois avec un chiffre d’affaires approximatif combiné de 35  millions de dollars.

Nous avons récemment rencontré Michael Moszberg, PDG et cofondateur de Praktice Health, une application dédiée à la santé et au bien-être, conçue pour les entreprises. Michael a obtenu du financement de PME en 2014 et, depuis, il est en mission pour aider à « améliorer la constitution d’équipes et à créer des employés en santé ». Il nous fait part de réflexions très intéressantes qui découlent de son expérience, et il offre des conseils pour que les entrepreneurs de Montréal trouvent l’aide qui répond au mieux à leurs besoins.

Q : Comment est née l’idée de créer Praktice Health?

R : Avec Praktice Health, nous avons été amenés à parler avec des gestionnaires des RH au sujet d’activités liées au bien-être en entreprise. Nous avons découvert que ces gestionnaires cherchaient des solutions modernes et variées et que rien n’était disponible. Nous avons cherché les activités les plus intéressantes dans le domaine du bien-être. Le problème, c’est qu’il y avait peu d’intérêt pour ce genre d’activités. Il n’existait aucune solution de rechange pour que les gestionnaires des RH puissent mettre en place une activité liée au bien-être.

Q : Comment êtes-vous parvenus à vous démarquer des autres programmes et applications de mise en forme disponibles?

R : L’offre est bien garnie pour les consommateurs, mais rien pour les entreprises. Les entreprises ont besoin de fonctionnalités comme la planification, les communications, l’administration, l’analytique, les sondages et les photos. Le tout doit aussi être privé et sécurisé. Les entreprises de plus grande envergure veulent aussi plus d’analytique basée sur chaque service de l’entreprise. Il n’existe rien de tel dans le milieu des entreprises, si ce n’est des programmes dispendieux qui demandent un engagement de l’entreprise sur 12 mois. Ces programmes engloutissent l’ensemble du budget dédié au bien-être. Il existe aussi des applications destinées aux consommateurs, qui ne sont pas sécurisées ou qui n’ont pas les fonctionnalités utiles aux RH.

Q : D’après vous, quels sont les avantages et les inconvénients d’être un entrepreneur à Montréal?

R : Je crois que Montréal est fantastique pour démarrer et construire une entreprise, en raison de bas salaires, du bassin de talents et des crédits d’impôt. Toutefois, il est difficile de vendre sur le marché montréalais. Par exemple, en Israël il existe beaucoup de ressources pour les entreprises en démarrage, mais peu d’entreprises vendent à l’intérieur du marché israélien. Montréal est formidable pour monter son entreprise, mais il faut prévoir vendre à l’échelle mondiale.

Q : Comment PME vous a-t-il aidé vous et votre entreprise?

R : PME soutient réellement l’entrepreneur. L’équipe consacre vraiment du temps et des efforts à chaque entreprise pour qu’elle réussisse. Voici un bon conseil pratique de la part de quelqu’un qui a lancé son entreprise à Montréal : Montréal dispose de formidables ressources pour vous. Il faut savoir lesquelles vous conviennent selon l’étape de développement où se trouve votre entreprise.

Le programme ProMontreal Entrepreneurs offre un nombre de services distincts pour soutenir les jeunes entrepreneurs. Pour en savoir plus, visitez http://www.promontrealentrepreneurs.org/

Destination Avenir Celebrates 1 Year Anniversary

As the name suggests, Destination Avenir is about looking to the future. An appropriate name for an internship and employment program where many of its clients are often faced with a difficult past.

Launched in January 2016 and funded by Community Foundations of Canada, Destination Avenir targets young adults ages 16 to 30 with significant employment barriers due to unstable education, lack of work experience and personal life struggles. However, according to Kasia Tomasinska, lead coordinator for the program “we also welcome young adults looking to explore their career options and gain appropriate experience in new work environments.”
As she explains, the majority of the 35 young adults enrolled in the program have a lack of knowledge and experience when it comes to job or career planning.

“Many have never worked due to their life circumstances, have lacked the resources, role-models, guidance and confidence necessary to help discover their path in life,” says Kasia. “(They) are not familiar with what different work environments look and feel like, what kind of people work in different domains, what it takes to find success and opportunity in different areas of expertise and what kinds of skills, education, personality and training are necessary and suitable for different professions.”

Which is why the program is divided into three stages: pre-employment workshops, a 3-month long work internship and when they have successfully completed the first two, the job search. Some clients are also given the opportunity to find a paid internship before they take this next step into the job market, which is done in close collaboration with the Ometz Employment Internship Program—an initiative organized by Employment Services.

Lori Rubinger, Director Strategic Initiatives at Ometz, explains that clients attend sessions on workplace etiquette, develop their interviewing skills and have the opportunity to explore their career interests with Kasia. The goal is to ensure they are well-prepared for each step of the program.

“Kasia wants to set people up for success, so measuring their readiness is key,” says Lori. “She can help them decide if the internship is a good fit for them.”

Robert (*not his real name) first heard about the program through his Youth Team Case Manager at Ometz. After attending the pre-employment workshops and as he says, learning more about his “aptitudes and interests,” Kasia helped arrange for an interview with Midway Industries, a Montreal developer, manufacturer and importer of fashion accessories. Less than a week later, Robert began his internship in their IT department.

“The internship was a positive contribution to my personal expertise,” says Robert. “I believe the most important experience I took with me was the application of an existing technical skill-set to a demanding work environment. From hobby to profession.”

Something else he learned from his time in the program: to use his networks and not be afraid to ask for help.

“My advice to any young adult struggling to find employment would be to contact Ometz or a similar agency. Even if you don’t have a clear idea of what you want to do, they can help. I didn’t have the experience nor the connections to do this sort of thing on my own.”

Destination Avenir fête son 1e anniversaire

Comme son nom l’indique, Destination Avenir consiste à regarder vers l’avenir. C’est un titre qui convient très bien à un programme de stage dont les nombreux clients ont souvent un passé difficile.

Lancé en janvier 2016 et financé par les Fondations communautaires du Canada, Destination Avenir s’adresse aux jeunes adultes de 16 à 30 ans qui font face à de sérieux obstacles professionnels en raison d’une scolarité instable, d’un manque d’expérience professionnelle et de difficultés dans leur vie personnelle. Toutefois, d’après Kasia Tomasinska, coordonnatrice du programme : « Nous accueillons aussi de jeunes adultes qui cherchent à explorer les options qu’ils ont concernant leur carrière, et à acquérir de l’expérience dans de nouveaux environnements de travail. »
Comme l’explique Kasia, la majorité des 35 jeunes adultes qui participent au Programme manquent à la fois de connaissance et d’expérience en matière de planification de carrière.

« Nombreux sont ceux qui n’ont jamais travaillé en raison de leurs circonstances de vie; ils n’ont pas eu les ressources, les modèles, les conseils et la confiance en eux nécessaires pour les aider à découvrir leur voie », déclare Kasia. « Ils connaissent mal ce à quoi ressemblent différents environnements de travail, l’ambiance qui y règne, le genre de personnes qui travaillent dans des secteurs variés, ce qu’il faut pour réussir et trouver des opportunités selon les différents domaines d’expertise, mais aussi les compétences, les études, la personnalité et la formation nécessaires et adaptées à différents postes. »

C’est la raison pour laquelle le Programme est divisé en trois étapes : des ateliers de préparation à l’emploi, un stage de 3 mois et, une fois ces deux étapes réussies, la recherche d’emploi. Certains clients se voient aussi offrir la possibilité de trouver un stage rémunéré avant de se lancer sur le marché du travail, transition qu’ils effectuent en étroite collaboration avec le Programme de stage de l’Agence Ometz, une initiative organisée par les Services d’emploi.

Lori Rubinger, Directrice des initiatives stratégiques, explique que les clients participent à des séances sur le savoir-vivre en milieu de travail, développent leurs compétences en techniques d’entrevue, et ont l’occasion d’explorer leurs intérêts professionnels avec Kasia. L’objectif est de garantir qu’ils sont tous bien préparés pour chaque étape du programme.

« Kasia souhaite bien préparer les participants à réussir, c’est pour cela qu’il est essentiel de mesurer leur état de préparation », déclare Lori. « Elle peut les aider à décider si un stage leur convient bien. »

La première fois que Robert* (nom fictif) a entendu parler du Programme, c’était par l’intermédiaire de son agent de traitement de cas de l’équipe des Services de soutien aux jeunes de l’Agence Ometz. Après avoir assisté aux ateliers de préparation à l’emploi et, comme selon ses propres mots, s’être découvert des « aptitudes et des intérêts », Kasia l’a aidé à organiser une entrevue avec Midway Industries qui conçoit, fabrique et importe des accessoires de mode. Moins d’une semaine plus tard, Robert a commencé son stage dans le service des TI de cette entreprise.

« Le stage a positivement contribué à mon expertise personnelle », déclare Robert. « Je crois que l’expérience la plus importante que j’en ai retirée, c’est la mise en pratique d’un ensemble de compétences techniques que j’avais, dans un environnement de travail exigeant. Ainsi j’ai pu transformer un loisir en profession. »

L’autre chose qu’il a apprise au cours du Programme : utiliser son réseau de contacts et ne pas avoir peur de demander leur aide.

« Si j’ai un conseil à donner à tout jeune adulte qui a des difficultés à trouver un emploi, c’est de contacter l’Agence Ometz ou un organisme similaire. Même si vous n’avez pas une idée précise de ce que vous voulez faire, ils peuvent vous aider. Je n’avais ni l’expérience ni les contacts pour faire ce genre de choses tout seul. »

A Message from Gail – March 2017

When it first opened its doors in 1945, Jewish Vocational Services (JVS) was primarily aimed at Canadian war veterans returning home and displaced persons arriving from Europe, who were seeking employment. But it wasn’t long before JVS became a leader in career training, job placement and professional development services—and was also ahead of the curve when it came to recognizing the evolving socio-economic needs of the community they served.

For instance, in the 1970’s a mature worker program was created with federal funding to support unemployed persons over the age of 45. A mature women’s career counselling program was also developed to support the increasing number of women (many of whom were single mothers) entering or re-entering the workforce. Staff at JVS learned to adapt to the specific cultural, linguistic and practical needs of different Jewish populations. It’s something our staff—in what is now Ometz Employment Services—continue to do to this day.

As you’ll learn from this issue of Onews, whether you’re a new immigrant looking to gain work experience, an entrepreneur seeking mentorship advice or someone with an intellectual disability ready for your first career challenge—you have come to the right place.

But we can’t do it alone. It is thanks to our generous partners at Emploi-Québec that we are able to offer employability programs for people 45 and over, as well as those with mental health diagnoses, learning and intellectual disabilities and autism spectrum disorders. And we are grateful to our friends at Community Foundations of Canada who support our latest initiative, Destination Avenir, an internship program aimed at young adults with significant employment barriers due to unstable education, lack of work experience and personal life struggles.

The ultimate goals for these programs and the many other services we offer are to help ease the path to full-time employment and encourage self-sufficiency. It’s working. In the last two years since we introduced the Ometz Employment Internship Program, 81% of our interns have secured full-time permanent employment.

We thankfully have come a long way since we first opened our doors, but our mission here at Ometz remains the same: to be a source of strength and help our clients find the courage to reach their full potential. Whether supporting a student who is struggling at school, a family in crisis, an individual coping with mental illness, a person looking for a new career or starting a new life in Montreal, our clients are better equipped to cope with life’s challenges because we work together as a community.

Un message de Gail – mars 2017

Quand ils ont ouvert leurs portes en 1945, les Services professionnels juifs (JVS) s’adressaient principalement aux anciens combattants canadiens de retour chez eux et aux personnes déplacées en provenance d’Europe qui cherchaient un emploi. JVS est rapidement devenu un chef de file en matière de services liés à la formation professionnelle, au placement et au perfectionnement professionnel. Il s’est aussi rapidement démarqué en reconnaissant, avant tout le monde, l’évolution des besoins socioéconomiques de la communauté desservie.

Par exemple, dans les années 1970, JVS a créé, avec le soutien financier du gouvernement fédéral, un programme destiné à aider les personnes sans emploi âgées de plus de 45 ans. Un programme d’orientation professionnelle réservé aux femmes d’âge mûr a aussi été mis en place pour venir en aide aux femmes de plus en plus nombreuses, et souvent monoparentales, qui intégraient ou réintégraient le marché du travail. Le personnel de JVS a appris à s’adapter aux besoins culturels, linguistiques et pratiques des différents groupes de populations juifs. C’est ce que continue de faire aujourd’hui l’équipe de ce qui s’appelle désormais les Services d’emploi de l’Agence Ometz.

Comme vous l’apprendrez dans cette nouvelle édition de Onouvelles, que vous soyez un nouvel immigrant qui cherche à acquérir de l’expérience professionnelle, un entrepreneur à la recherche de conseils avisés ou une personne avec une déficience intellectuelle prête à relever son premier défi professionnel, vous êtes au bon endroit.

Mais nous ne pouvons pas y arriver seuls. C’est grâce à nos généreux partenaires dont Emploi-Québec que nous sommes en mesure d’offrir des programmes d’employabilité aux personnes de plus de 45 ans, ainsi qu’aux personnes diagnostiquées avec un problème de santé mentale, de déficiences intellectuelles, d’un trouble d’apprentissage ou du spectre autistique. Nous sommes aussi reconnaissants à nos amis des Fondations communautaires du Canada qui soutiennent notre toute dernière initiative, Destination Avenir, un programme de stage destiné aux jeunes adultes confrontés à de sérieux obstacles professionnels en raison d’une scolarité instable, d’un manque d’expérience professionnelle et de difficultés dans leur vie personnelle.

Ces programmes, ainsi que les nombreux services que nous offrons, ont pour but ultime d’aider à faciliter la route vers un emploi à temps plein, et d’encourager l’autonomie. Cela fonctionne : depuis la création, il y a deux ans, du Programme de stage de l’Agence Ometz, 81 % de nos stagiaires ont obtenu un emploi permanent à temps plein.

Nous sommes reconnaissants du chemin que nous avons parcouru depuis que nous avons ouvert nos portes, mais la mission de l’Agence Ometz n’a pas changé : être une source de force et de soutien pour que nos clients trouvent le courage de réaliser leur plein potentiel. Qu’il s’agisse d’aider un élève qui a des problèmes scolaires, une famille qui traverse une crise, une personne aux prises avec un problème de santé mentale, ou une personne qui commence une nouvelle vie à Montréal, nos clients sont mieux équipés pour relever les défis de la vie parce que nous travaillons tous ensemble, main dans la main, en tant que membres d’une communauté.

Aider les personnes à trouver un emploi stable

May 26_EdinaDécouvrez les personnes exceptionnelles qui se trouvent derrière les formidables programmes et services offerts à Agence Ometz! Notre collègue Edina Markovitz discute des Services d’emploi assisté de l’Agence Ometz et de la façon dont notre équipe aide les personnes qui peuvent être aux prises avec des problèmes de santé mentale, une déficience intellectuelle, un trouble de l’apprentissage ou un trouble du spectre de l’autisme, à trouver un emploi et à le conserver.

Quelles sont vos fonctions et depuis combien de temps travaillez-vous à l’Agence Ometz?

J’ai commencé à travailler à l’Agence Ometz il y a plus de 20 ans en tant qu’assistante-conseillère en emploi. Ensuite, j’ai travaillé pendant 15 ans comme spécialiste en emploi dans les Services d’emploi assisté et, depuis 4 ans, je suis fière d’être la responsable de ces services.

En quoi consiste votre travail au quotidien?

Outre la gestion d’une équipe de trois spécialistes en emploi hautement qualifiés, je gère aussi la réception d’appels concernant des recommandations et des demandes d’information. Ces appels peuvent provenir de demandeurs d’emploi, de membres de leur famille, de fournisseurs de soins de santé ou d’autres organisations. Je travaille aussi directement avec des demandeurs d’emploi, en plus d’établir un réseau avec des employeurs et de faire la promotion de nos services par l’entremise d’activités de sensibilisation et d’information sur nos pratiques de recrutement inclusives.

Que peut attendre un demandeur d’emploi des Services d’emploi assisté de l’Agence Ometz?

Les clients peuvent s’attendre à recevoir du soutien à tous les niveaux du processus de leur recherche d’emploi. Nos spécialistes en emploi comprennent que chaque demandeur d’emploi a des besoins divers, et nos services peuvent s’adapter à leur situation particulière.

Nous aidons les demandeurs d’emploi à cerner leurs objectifs d’emploi et à rédiger un CV, et nous leur donnons des conseils pour effectuer une recherche efficace. Les demandeurs d’emploi sont formés aux règles qui régissent les entrevues d’embauche et, dans certains cas, des spécialistes les y accompagnent.

L’un des aspects uniques des Services d’emploi assisté est l’encadrement que nous offrons en matière de formation en entreprise, d’intégration et de maintien de l’emploi.

Rien ne me rend plus heureuse qu’apprendre qu’un client occupe toujours le poste que nous lui avons trouvé il y a 10 ou 15 ans. Entendre les clients décrire comment leur vie a changé, et savoir que l’Agence Ometz a joué un grand rôle dans leur cheminement vers l’indépendance, représente exactement ce que nous espérons accomplir chaque jour dans notre travail.

Comment vont évoluer les Services d’emploi assisté à l’avenir?

Nous avons à cœur de fournir à nos clients les meilleurs services possibles et de les adapter à leurs besoins. Nous avons repéré un besoin croissant de personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme auquel notre équipe continuera à s’adapter de manière appropriée.

Pour en savoir plus sur les Services à l’emploi assisté de l’Agence Ometz, cliquez ici.

Helping Individuals Secure Employment

May 26_EdinaMeet the great people behind the great programs and services offered at Ometz! Our colleague Edina Markovitz discusses Ometz Supported Employment Services, and how our team helps individuals who may have a mental health diagnosis, intellectual disability, learning disability or autism spectrum disorder to secure and maintain employment.

 

What is your work position and how long have you been working at Ometz?

Over 20 years ago, I started working at Ometz as an Assistant Counselor in the Employment Department. I then worked for 15 years as an Employment Specialist in Supported Employment and for the past 4 years, I have been proud to serve as the Manager of this service.

What are your day-to-day activities?

In addition to managing a team of 3 highly skilled Employment Specialists, I also handle incoming referrals and informational calls. These inquiries can be from prospective job seekers, their family members, health care providers, or other organizations. I also work directly with job seekers, network with employers and promote our services through outreach and education about inclusive hiring practices.

What can a job seeker expect from Ometz Supported Employment Services?

Clients can expect support at every level of the job search process. Our Employment Specialists understand the diverse needs of each job seeker so services can be tailored to their specific situations.

We help job seekers identify employment goals, assist with CV writing and provide guidance on how to conduct the most effective job search. Job seekers are coached in proper interview etiquette and in certain cases Employment Specialists accompany them to job interviews.

A unique aspect of Supported Employment is the job coaching we provide in terms of on-site training, integration and job retention.

Nothing brings me greater joy than hearing from a client that is still in the same job that we matched them with, 10-15 years later. Hearing them describe how their lives have changed and knowing that Ometz played a huge part in their journey to independence is exactly what we hope to achieve in our day-to-day work.

How will Ometz Supported Employment Services evolve in the future?

We are committed to providing our clients with the best service possible and adapting services to their needs. We have identified a growing need for assistance for individuals with Autism Spectrum Disorder and our team has responded accordingly.

 

To find out more about Ometz Supported Employment Services, click here.