À cœur ouvert : Stephanie Trigonakis

September 9_ Stephanie TrigonakisStephanie Trigonakis, bénévole à l’Agence Ometz, partage avec nous ses réflexions sur comment aider un enfant à atteindre ses objectifs.

 

En tant qu’étudiante en psychologie, je cherchais à acquérir un peu d’expérience dans le domaine, afin d’évaluer si j’étais sur la bonne voie. En faisant des recherches en ligne, j’ai découvert l’Agence Ometz. Après en avoir appris un peu plus au sujet de l’organisation, en explorant leur site Web, j’ai immédiatement postulé pour devenir bénévole. J’ai été contactée peu après pour une entrevue et j’ai eu la chance d’être rapidement jumelée avec un jeune garçon qui vit près de chez moi. Cela a vraiment facilité le processus pour moi puisque, par la suite, je n’aurais pas à aller bien loin pour rencontrer mon étudiant.

Il y a plus d’un an que j’ai rencontré ce garçon très spécial nommé Tristan. Il était extrêmement enthousiaste à l’idée de travailler avec moi; j’ai donc compris à quel point il voulait réussir à l’école. Au début, je le rencontrais une fois ou deux par semaine à son école primaire, pendant la classe, de façon à lui offrir une attention personnalisée dans son travail.

Au cours de notre première séance, j’ai découvert à quel point il avait de la difficulté à croire qu’il pouvait obtenir de bons résultats en français. Son attitude à propos du français était très négative et il ne cessait de répéter «Je ne suis pas capable». Je l’ai immédiatement encouragé à se débarrasser de ces pensées, pour faire de son mieux, tout simplement. J’ai compris qu’il avait besoin de beaucoup d’encouragement et à partir de là, j’ai commencé à lui faire des éloges chaque fois qu’il démontrait un peu d’effort.

Il souffre de difficultés attentionnelles, et il lui arrive souvent d’être distrait ou de devenir extrêmement agité. Afin de gérer ces obstacles, nous prenons plusieurs pauses durant nos séances — cela lui donne une chance de dépenser un peu d’énergie nerveuse et, nous l’espérons, de se concentrer à nouveau sur sa tâche par la suite. Par ailleurs, comme il aime tellement dessiner, je lui permets toujours de passer un peu de temps à le faire au cours de nos réunions. Il a un grand talent artistique ! Nous essayons toujours de trouver de nouvelles façons amusantes de travailler. Dernièrement, il y a eu une amélioration considérable au niveau de son attention et il a besoin de moins de pauses.

Depuis que j’ai commencé à travailler avec lui, il s’est beaucoup amélioré. Je vois en lui tellement de potentiel pour réussir. C’est tellement gratifiant de pouvoir aider un enfant à atteindre ses objectifs et à se sentir plus à l’aise avec ses propres capacités. Chaque semaine, il attend nos réunions avec impatience; je vois donc à quel point il apprécie le temps que nous passons ensemble.

Maintenant, je donne aussi des leçons à son petit frère. J’aime travailler avec ces deux garçons. Ils me font toujours sourire.

J’ai beaucoup appris en faisant du mentorat en milieu éducatif. Il est parfois difficile d’obtenir sa concentration totale sur une tâche. Cependant, à travers cette expérience, j’ai appris à chercher d’autres façons amusantes d’apprendre. Beaucoup d’enfants souffrent de troubles d’apprentissage ou d’autres troubles mentaux. Le bénévolat à l’Agence Ometz m’a permis de mieux comprendre ce que ça signifie de réellement gérer de telles questions. J’ai aussi réalisé à quel point j’étais passionnée par un travail qui vise à aider les enfants à réussir en dépit des obstacles.

 

Pour plus de renseignements sur les services de bénévolat de l’Agence Ometz, cliquez ici.

From the Heart: Stephanie Trigonakis

September 9_ Stephanie TrigonakisOmetz volunteer Stephanie Trigonakis shares her thoughts on helping children reach their goals.

As a student studying psychology, I was looking to find some experience in the field in order to evaluate if I am on the right path. While doing some research online, I discovered Ometz. After reading about the organization on the website, I immediately applied to become a volunteer. I was contacted shortly after for an interview and was lucky to be paired so quickly with a young boy who lives near me. This made the process much more convenient for me since I did not have to travel far to meet my student.

It has been over a year since I met this very special boy named Tristan. He was extremely enthusiastic about working with me which made me appreciate how much he wishes to succeed in school. I began meeting him once or twice per week at his elementary school, during class time, to give him personalized attention with his work.

During our first session, I discovered his struggle in believing that he can do well in French. He had a very negative attitude towards French and kept on repeating the phrase “I can’t”. I immediately encouraged him to get rid of those thoughts and instead to simply try his best. I realized that he needed a lot of encouragement and from then on, I began to praise every bit of effort that I would see from him.

He has attentional difficulties, and he often gets distracted or becomes extremely fidgety. In order to deal with these issues, we take multiple breaks during our sessions in order to give him a chance to exert some nervous energy and hopefully refocus on the task. Also, I always allow him some time to draw during our meetings since he loves it so much. He is a pretty good artist! We always try to find new fun ways to engage in the task. Lately, his concentration has drastically improved and he require less breaks.

Since I began working with him, he has been showing much improvement. I see in him so much potential for success. It is so rewarding to help a child reach their goals and feel more confident with their own abilities. He looks forward to our meetings every week which shows me how much he appreciates our time together.

Now, I also tutor Tristan’s younger brother. I love working with both of these boys. They always make me smile. Becoming an Academic Mentor has taught me a lot. It is at times challenging to get their full concentration on a certain task. However, this experience has taught me to find alternative fun ways to learn. Many children suffer from learning disabilities or from other mental disorders. Volunteering at Ometz has allowed me to gain insight into what it is to actually deal with such issues, and has made me realize my passion for working with children to help them succeed despite any obstacles.

For more information on how to get involved with Ometz Volunteer Services, click here.

À cœur ouvert : Jennifer Braseliten

September 2_Jennifer BraselitenJennifer Braseliten, bénévole à l’Agence Ometz, partage avec nous ses réflexions sur comment aider un enfant à épanouir sa confiance.

 

Avant ma première rencontre avec mon élève, je me sentais à la fois nerveuse et excitée. Faire du bénévolat auprès d’un étudiant était quelque chose dont je rêvais depuis longtemps, mais je n’avais jamais eu le courage d’aller au bout de mon idée pour le faire. Après m’être engagée en prenant les mesures appropriées, j’ai finalement été jumelée avec quelqu’un.

Notre première rencontre s’est beaucoup mieux passée que je ne l’avais espéré. Mon étudiante était un peu timide, mais j’ai immédiatement senti une connexion avec elle. Elle ne parlait pas beaucoup, mais elle riait souvent. Sa confiance en elle-même était faible en français. Je crois que le lien entre nous a été facilitée parce qu’elle me rappelait ma façon d’être quand j’avais son âge.

Son manque de confiance et sa faiblesse dans la lecture du français étaient évidents. Nous nous sommes donc d’abord concentrées sur ce sujet à chacune de nos rencontres. La première fois que nous nous sommes concentrées sur la lecture et la grammaire, elle a démontré beaucoup de difficultés à prononcer les phrases qui paraissaient compliquées. Durant chaque séance, je lui ai enseigné des trucs faciles à retenir. Son truc favori, celui qui a paru être le plus significatif pour elle, consistait à prendre un mot difficile et à le décomposer en différentes sections à prononcer individuellement.

L’évolution de notre première séance à la dernière montre une différence incroyable. D’une petite fille découragée, elle s’est épanouie en une étudiante remplie de confiance. Je suis ébahie par ses réalisations et je ne peux m’empêcher de me sentir aussi fière de moi. C’est un sentiment merveilleux de savoir que j’ai eu un impact aussi positif sur la vie de quelqu’un.

 

Pour plus de renseignements sur les services de bénévolat de l’Agence Ometz, cliquez ici.

From the Heart: Jennifer Braseliten

September 2_Jennifer BraselitenOmetz volunteer Jennifer Braseliten shares her thoughts on helping her student blossom into confidence.

Before my first encounter with my student, I felt nervous and excited. Volunteering with a student was something that I’ve always wanted to do but I never had enough courage to actually follow through. After taking the appropriate measures, I was finally paired up with an individual.

My first time meeting her went better than expected. She was a little bit shy, but I immediately felt a connection to her. She was quiet but laughed a lot, and did not have much confidence in the subject of French. I believe I connected with her so well because she reminded me of myself when I was her age.

It was clear to see her weakness and lack of confidence when it came to reading French. This was the focus of our sessions every time we met. The first encounter where we focused reading and grammar, she struggled at pronouncing the what-seemed-to-be complicated phrases. Each session we had together, I would teach her easy tricks to remember. Her favorite trick that seemed to stick with her was taking a tough word and breaking it down into different sections to pronounce.

It was truly incredible to see the difference from our first session to our last. She went from being a discouraged little girl who blossomed into a confident student. I was amazed at her accomplishments and I can’t help but feel proud of myself as well. It is a wonderful feeling knowing that I had such a positive impact on somebody.

For more information on how to get involved with Ometz Volunteer Services, click here.

À cœur ouvert : Emily Dermer

August 26_Emily Dermer_testimonialEmily Dermer, bénévole à l’Agence Ometz, partage avec nous ses réflexions sur comment développer une bonne dynamique avec un étudiant.

 

En tant qu’élève qui adore les études et l’enseignement, j’ai toujours éprouvé le désir de transmettre cette passion aux autres. C’est ce qui m’a incitée à me joindre à l’Agence Ometz, il y a quelques années. J’avais alors commencé à travailler avec une jeune fille qui débutait sa quatrième année. Nos rendez-vous du dimanche matin consistaient principalement à lire des livres ensemble et chaque semaine, j’avais très hâte à ces rencontres.

Alors qu’à l’époque, mes études m’avaient empêchée de m’engager plus avant dans le tutorat, j’ai récemment décidé de m’y remettre. Cette fois, j’ai été jumelée avec une fille plus âgée que la première. Elle étudie en sciences de la santé au cégep. Comme j’ai moi-même complété ce programme, j’avais très hâte de commencer à travailler avec elle et de lui transmettre mon amour pour les sciences. Nous avons commencé à nous rencontrer chaque semaine à la bibliothèque, où nous avons exploré des matières comme le calcul différentiel et intégral, la chimie et la physique.

J’ai rapidement compris que j’avais été jumelée avec quelqu’un de très spécial. Même si elle éprouvait des difficultés dans la plupart de ses cours de sciences, principalement en raison d’un manque d’expérience dans ces matières, elle refusait d’abandonner, et en fait, elle travaillait encore plus fort lorsque nous travaillions ensemble. À chaque leçon, elle me surprenait. Non seulement revoyait-elle les sujets à l’avance et arrivait-elle préparée avec des questions, mais elle montrait et exprimait sans cesse à quel point elle était passionnée d’acquérir des connaissances sur les sujets à l’étude et de travailler avec moi. Elle était vraiment heureuse de recevoir de l’aide, et elle était enthousiaste d’apprendre ¾ tout et plus encore ¾ pour être ensuite en mesure de continuer de façon autonome.

Cette élève fait preuve d’un remarquable potentiel de réussite, et il était incroyablement encourageant de travailler ensemble pour atteindre ce potentiel. L’Agence Ometz m’a donné l’occasion d’être une enseignante, une mentore, et une amie. Cette formation s’est révélée une formidable expérience d’apprentissage pour l’élève de même que pour moi tandis que nous avons collaboré pour maîtriser la matière et construire sa confiance en ses habiletés à réussir. Ce fut aussi pour moi une occasion de développer une amitié que je n’aurais pas vécue autrement. Cette expérience a été vraiment spéciale et j’encourage maintenant mes amis et ma famille à se lancer dans des projets semblables au sein de la communauté.

 

Pour plus de renseignements sur les services de bénévolat de l’Agence Ometz, cliquez ici.

From the Heart: Emily Dermer

August 26_Emily Dermer_testimonialOmetz volunteer Emily Dermer shares her thoughts on passing on her love of sciences to her student.

As a student who loves school and learning, I have always felt a desire to pass that onto others. This prompted me to get involved with Ometz a few years back, when I started working with a young girl starting grade 4. Our Sunday morning meetings consisted mainly of reading books together – something I looked forward to doing each week.

While school got in the way of my commitment to tutoring back then, I decided to take it up again recently. This time I got paired with a girl older than the first, studying Health Sciences in CEGEP. Having completed that same program myself, I was really looking forward to starting with her and passing on my love of sciences. We began meeting weekly at the library, where we worked together on calculus, chemistry and physics.

It did not take very long for me to realize that I had been paired with somebody very special. While she was having trouble with the majority of her science classes, due mainly to a lack of previous experience with the subject matter, she refused to give up and only continued to work harder as we worked together. She continued to amaze me each lesson; she not only reviewed in advance and came prepared with questions, but also continually showed and voiced how excited she was to be learning the topics and working together. She was completely appreciative to be receiving the help, as well as eager to learn everything and more so that she could continue working on her own later on.

This student demonstrates remarkable potential for success and it was incredibly rewarding to be able to work together to make sure that this potential was reached. Ometz provided me with an opportunity to be a teacher, a mentor and a friend. This proved to be an amazing learning experience for both the student and myself, as we worked together to master the material and build her confidence in her ability to do well. I was also given the opportunity to build a friendship that I never would been able to otherwise. This was truly a special experience and I now encourage my friends and family to take on similar opportunities in the community.

For more information on how to get involved with Ometz Volunteer Services, click here.

À cœur ouvert : Kaitlyn Axelrod

July 29_Kaitlyn AxelrodKaitlyn Axelrod, bénévole à l’Agence Ometz, partage avec nous ses réflexions sur son impact dans la vie des étudiants.

Quand j’ai d’abord rencontré James en octobre, c’était un garçon de sept ans, tranquille et un peu nerveux. Il n’éprouvait pas vraiment de difficultés sur le plan scolaire, mais sa confiance en lui-même et sa motivation avaient besoin d’attention. Nous avons commencé par aborder ses devoirs de français ensemble: principalement, il devait apprendre les nouveaux mots de dictée et faire de la lecture. En peu de temps, j’ai découvert le James rigolo, plein d’entrain et de curiosité. Je me suis vite rendu compte que notre temps ensemble ne pouvait uniquement se passer assis à une table à faire des devoirs – il fallait que ce soit beaucoup plus amusant et excitant.

Nous avons pris des pauses pour aller visiter Shelley, la tortue de compagnie de la bibliothèque. Ces visites ne manquaient pas de susciter des discussions sur nos animaux préférés, sur des personnages de film, et plus encore. Par ailleurs s’est installée la routine d’un jeu de bonhomme pendu à la fin de chaque séance; nous intégrions ainsi des mots et des phrases que nous avions appris et dont nous avions parlé ce jour-là. Pour agrémenter la lecture, nous utilisions des voix amusantes et jouions la comédie, imitant les personnages de l’histoire; ce qui entraînait presque toujours James à rire aux larmes de ses propres bouffonneries. Lorsque nous avions commencé à travailler ensemble, je pensais que les principaux résultats de cette expérience seraient une amélioration des compétences de français de James. Cependant, en fin de compte, c’est tellement plus que cela.

En avril, James avait considérablement amélioré ses aptitudes de lecture et d’écriture. Mais ce qui était encore plus important, c’était que sa confiance en sa capacité à faire ses devoirs avait augmenté. À un moment donné, quand il épelait les mots de dictée correctement, ou qu’il prononçait une phrase justement, il lançait ses mains en l’air et faisait une danse de joie, affirmant que c’était si facile et qu’il était génial en français. Ce sentiment d’accomplissement l’a motivé à persister à travers tous ses devoirs jusqu’à ce qu’il eut tout complété — presque sans se plaindre!

Travailler avec James pendant sept mois a eu sur moi un impact équivalent, sinon même plus important. Comme la majeure partie de mon cheminement avec les enfants vient de mon temps passé en tant que conseillère de camp d’été pour filles, cette expérience a accru mon confort à travailler avec les garçons, et m’a donné l’occasion d’acquérir une formation auprès d’enfants dans un cadre scolaire. Mon temps avec James m’a aussi permis d’apprécier différents styles d’apprentissages et m’a permis de devenir plus créative, novatrice et patiente. Regarder James apprendre et grandir — au niveau de la langue française, de l’acquisition de maturité et en taille — a été une expérience enrichissante. Je sais qu’il va continuer de croître à partir d’ici!

 

Pour plus de renseignements sur les services de bénévolat de l’Agence Ometz, cliquez ici.

From the Heart: Kaitlyn Axelrod

July 29_Kaitlyn AxelrodOmetz volunteer Kaitlyn Axelrod share her thoughts on making an impact in the lives of students.

When I first met James in October, he was a quiet, slightly nervous 7 year old. Although he wasn’t struggling academically, his confidence and motivation needed some work. We started by tackling his French homework together: primarily learning new dictée words and reading books. It wasn’t long before I discovered James’ true goofy, bouncy, and inquisitive self. I quickly realized that our time together couldn’t only be spent sitting at a table doing homework – it was going to have to be a lot more fun and exciting than that.

We took breaks to visit Shelley, the library’s pet turtle, which would always spark discussions about our favourite animals, movie characters, and more. We made it a routine to play hangman at the end of every session, where we incorporated words and phrases that we had learned and talked about that day. To make reading more enjoyable, we put on funny voices and acted out what the characters were saying, which almost always ended with James laughing hysterically at his own silliness. When we started working together, I thought the main outcomes of this experience would be an improvement in James’ French skills. However, it ended up being so much more than that.

By April, James had improved substantially in his reading and writing skills. However, even more importantly, his confidence in his ability to do his homework grew. Eventually, when James would spell a dictée word right or pronounce a sentence correctly, he would throw his hands in the air and do a happy dance, claiming that it was all so easy and that he was awesome at French. This sense of accomplishment motivated him to push through his homework and get it done – with hardly any complaining!

Working with James for seven months had an equal, if not larger, impact on me. As most of my experience with kids comes from my time spent as a counselor at an all-girls summer camp, this increased my comfort working with boys and provided me with the opportunity to gain experience working with kids in an academic setting. Working with James also gave me an appreciation for different learning styles and allowed me to become more creative, innovative, and patient. Watching James learn and grow – in French, maturity, and height – has been such a rewarding experience. I know that he will only continue to thrive from here!

For more information on how to get involved with Ometz Volunteer Services, click here.

À cœur ouvert : Lindsay Waxman

April 15_Lindsay WaxmanC’était en après-midi, à l’automne, et Sam et moi venions de terminer notre première séance à l’Agence Ometz. Nous nous étions assis l’un en face de l’autre, et l’attitude «trop cool pour l’école» remplissait la salle. Il n’avait pas apporté de sac à dos, d’étui à crayons, ni de travail scolaire. Au cours de mes trois dernières années en tant que bénévole pour le Programme de l’Agence  « Taylor Adolescent Program » j’ai rencontré de nombreux étudiants — chacun avec des défis uniques réalisant des progrès indéniables. Cependant, aucun voyage n’a été aussi passionnant que celui dans lequel je suis engagée en ce moment.

Quand j’ai commencé à travailler avec Sam, sa présence était loin d’être assidue, et quand il venait, il fallait beaucoup de persuasion pour le faire travailler; il ne se souvenait jamais de mon nom et semblait totalement désintéressé. Comme je voyais en lui beaucoup de potentiel, je gardais espoir. Les mardis et les jeudis, à  chaque séance qui passait, nous avons commencé à développer une relation — à apprendre à mieux nous connaître. Ce lien que nous développions montrait un progrès, et Sam a finalement commencé à apporter son travail scolaire.

Le progrès s’est annoncé avec une simple feuille de travail. Il l’a sorti de son sac à dos, froissée et déchirée, et je n’aurais pas pu être plus heureuse. Je n’aurais jamais cru que les sciences du niveau secondaire m’apporteraient autant de joie. Ce papier était beaucoup plus qu’un simple bout de papier qu’il avait jeté au fond de son sac; c’était pour Sam la première étape vers le contrôle de sa vie scolaire, et une chance de devenir un élève autonome et indépendant. Au cours de ces derniers mois, depuis la toute première feuille de travail, nos séances ont été remplies de nombreuses autres feuilles de travail, d’un cartable occasionnel, des cartes aide-mémoire, et même d’un manuel.

Bien que ces actions puissent sembler banales pour d’autres, ce sont des pas de géant pour Sam. Beaucoup de choses dans sa vie demeurent instables et difficiles, et pour lui, c’est un exploit formidable de se concentrer sur sa vie scolaire au milieu de toutes ses luttes. Néanmoins, il arrive à l’Agence Ometz en souriant, avec des histoires hilarantes et une attitude «juste assez cool pour l’école». Non seulement maintenant il se souvient de mon nom, mais nous avons aussi développé des liens solides. Nous rions, étudions, et travaillons à développer des stratégies, nous parlons de ses difficultés, et occasionnellement, il m’enseigne des pas de danse nouveaux et cool.

Ma relation avec Sam a grandi et évolué, et elle est mutuellement bénéfique. J’apprends tellement de lui, et il s’améliore sans cesse sur le plan de ses responsabilités et de son organisation. Je suis vraiment reconnaissante pour le programme « Taylor Adolescent Program » de l’Agence Ometz. C’est pour lui un endroit où il peut venir prendre un repas chaud, où il se sent en sécurité et à l’aise, et où il a une chance de réaliser son plein potentiel. Travailler avec lui a été une expérience passionnante, parfois écrasante, mais tout compte fait, extrêmement gratifiante. Je sais que cela a été un parcours très formateur pour moi, et je crois que le travail que nous avons accompli ensemble a fait beaucoup de bien à Sam, et qu’il continuera à grandir.

Pour plus de renseignements sur les services de bénévolat de l’Agence Ometz, cliquez ici.

From the Heart: Lindsay Waxman

April 15_Lindsay WaxmanOmetz volunteer Linsday Waxman shares her thoughts on making a connection with students.

It was a fall afternoon when Sam and I had our first session at Ometz. We sat across from each other, and the “too cool for school” attitude filled the room. He did not bring a backpack, pencil case, or any school work. Over my past three years as a volunteer for the Ometz Taylor Adolescent Program, I have come across many students – each with their unique challenges and undeniable progress. However, there has been no journey as exciting as the one I am on right now.

When I started working with Sam, his attendance was less than regular, and when he did come it took a lot of convincing to get him to work; he never remembered my name and appeared disinterested. I remained hopeful, because I saw huge potential in him. As each Tuesday and Thursday session went by, we began forming a relationship – getting to know one another better. The bond we had started building evoked progress, and Sam finally started bringing in his school work.

The progress began with one single worksheet. He pulled it out of his backpack, wrinkled and torn, and I could not have been happier. I never thought high school science would bring me so much joy. This was so much more than just a paper that he threw in the bottom of his bag; this was Sam’s first step towards taking control of his academic life and becoming an autonomous, independent learner. Over the course of the past few months, since the very first work sheet, our sessions have been filled with many worksheets, the occasional binder, cue cards, and even a textbook.

While these actions may seem trivial to others, these are huge steps for Sam. Many things in his life remain unstable and difficult, and it is a tremendous feat for him to focus on his academic life amidst all these struggles. Nonetheless, he comes into Ometz smiling, with hilarious stories and a “just cool enough for school” attitude. Not only does he remember my name, but we have developed a strong bond. We laugh, study, work on strategies, talk about his hardships, and he occasionally teaches me the newest and coolest dance moves.

The relationship I have with Sam has grown and evolved, and it is mutually beneficial. I am learning so much from him, and he is improving in terms of his responsibility and organization. I am thankful that the Ometz Taylor Adolescent Program is somewhere he can come to get a hot meal, feel safe and comfortable, and hopefully realize his full potential. It has been exciting, occasionally overwhelming, but at the end of the day, extremely gratifying to work with him. I know that this has been a very formative experience for me, and I believe the work we have accomplished together has done a lot of good for him, and that he will only continue to grow.

For more information on how to get involved with Ometz Volunteer Services, click here.